Le nombre de décès des suites du Covid-19 explose. Un mort toutes les 3 minutes à New York. En France, 509 pour la seule journée du 31 mars, 499 le 30 et 418 le 29 et ce chiffre n’inclut que les personnes hospitalisées. Dans la seule région du Grand Est, 570 mort.es ont été déclaré.es dans les EHPAD à ce jour.

Au 26 mars, la Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France (CARMF) a enregistré 1.177 demandes d’indemnisation liées au Covid-19, auxquelles il faut ajouter plus de 500 reçues en début de semaine.

Aujourd’hui, une cinquantaine d’essais cliniques évaluant l’hydroxychloroquine sont en cours dans le monde pour essayer de confirmer les résultats préliminaires qui semblent prometteurs dans le cadre du traitement précoce de l’infection.

En temps de pandémie, un excès de prudence égale imprudence. Les pouvoirs publics vont-ils attendre que la barre des 10.000 victimes ait été franchie pour réagir ?


De nombreuses pétitions émanant de médecins libéraux circulent actuellement prônant la liberté de prescription de l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid19 :

Par ailleurs, depuis 4 jours, le collectif de médecins libéraux et hospitaliers #Covid19-LaissonsLesMédecinsPrescrire réclame la liberté d’auto-prescription de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude observationnelle rigoureuse portant sur plus d’un millier de médecins français infectés par le Covid-19.

À ce jour, cela leur est toujours refusé par la Direction Générale de la Santé…

Twitter @laissonslespre1

Contacts presse :
Alexandra CARRASCO – 06 78 65 46 69
Marie-Noëlle BAS – 06 37 40 42 69
presse@stopcovid19.today

Télécharger le communiqué de presse au format pdf

Share This

Partagez

Faites connaître ce contenu à vos amis !