Le collectif #Covid19-Laissons les médecins prescrire s’associe pleinement à la pétition initiée par le Dr Philippe DOUSTE-BLAZY, cardiologue, ancien Ministre de la Santé, ancien secrétaire général adjoint des Nations Unies et ancien Professeur à la Faculté des sciences de Toulouse en épidémiologie, économie de la santé et prévention, toutes compétences fondamentales dans la juste évaluation de la crise sanitaire que nous avons à affronter.

Des données chinoises, américaines et françaises suggèrent une efficacité de l’hydroxychloroquine, in vitro mais aussi in vivo lorsque prescrite précocement chez les malades atteints de l’affection COVID-19.

Le décret en vigueur (n° 2020-337 du 26 mars 2020) restreignant l’utilisation de la molécule aux patients sous oxygénothérapie en milieu hospitalier ne permet plus l’utilisation de l’hydroxychloroquine au stade précoce de la maladie.

Nous appelons toutes les Françaises et les Français à signer cette pétition afin de suspendre ce décret et de remettre à disposition des médecins hospitaliers et libéraux l’hydroxychloroquine pour une prescription précoce et sous surveillance médicale stricte.
Il est urgent que l’État fasse confiance aux médecins de terrain et protège les personnes malades !

Lien vers la pétition :

https://www.change.org/p/ephilippepm-traitement-covid-19-ne-perdons-plus-de-temps-neperdonsplusdetemps

Le collectif de médecins libéraux et hospitaliers #Covid19-Laissons les médecins prescrire réclame la liberté d’auto-prescription de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude observationnelle rigoureuse portant sur plus d’un millier de médecins français infectés par le Covid-19.

Twitter @laissonslespre1

Contacts presse :
Alexandra CARRASCO – 06 78 65 46 69
Marie-Noëlle BAS – 06 37 40 42 69
presse@stopcovid19.today

Télécharger le communiqué de presse au format pdf

Share This

Partagez

Faites connaître ce contenu à vos amis !