Le collectif #Covid19-LaissonsLesMédecinsPrescrire demande à l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) de produire les rapports de pharmacovigilance des années 2017, 2018 et 2019, dans lesquels tous les effets secondaires du Plaquénil® déclarés ont été collectés.

30/03/2020 – 11h45 : le Dr Martine Wonner, députée du Bas-Rhin, adresse une demande officielle à M. Dominique Martin, directeur général de l’ANSM, et Mme Christelle Carbonnell, directrice générale adjointe.

01/04/2020 – 20h28 : relance en absence de réponse.

03/04/2020 – 09h35 : M. Dominique Martin se contente d’envoyer une note générale sur l’hydroxychloroquine, sans données de pharmacovigilance, et précise que ses services n’ont pas le temps de travailler sur ce sujet en ce moment.

03/04/2020 – 12h30 : 2e relance du Dr Martine Wonner les priant de fournir les données de pharmacovigilance, à savoir le nombre de boites vendues, le nombre d’événements indésirables déclarés, le nombre d’EIG (événements indésirables graves) et l’imputabilité.

À CE JOUR, TOUJOURS AUCUNE RÉPONSE !

Ce protocole thérapeutique avec le Plaquénil® dure 7 à 10 jours, contrairement au traitement chronique administré pendant des mois et le plus souvent des années.

Mis sur le marché en 1949, en vente libre (sans ordonnance) jusqu’au 15/01/2020 au prix de 5,19€, pourquoi ce médicament serait-il devenu un poison ?

Les médecins atteints de Covid-19 souhaitent s’auto-prescrire du Plaquénil® dans le contexte d’une étude compassionnelle. Ce sont des professionnel.les responsables, informé.es des contre-indications de ce médicament. Ils et elles sauront s’auto-surveiller et collecter leurs données cliniques dans une base de données centralisée qui fournira des informations utiles à la santé publique.

Le collectif de médecins libéraux et hospitaliers #COVID19-LaissonsLesMédecinsPrescrire réclame la liberté d’auto-prescription de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude observationnelle rigoureuse portant sur plus d’un millier de médecins français infectés par le Covid-19.

LAISSONS LES MÉDECINS PRESCRIRE !

Twitter @laissonslespre1

Contacts presse :
Alexandra CARRASCO – 06 78 65 46 69
Marie-Noëlle BAS – 06 37 40 42 69
presse@stopcovid19.today

Télécharger le communiqué de presse au format pdf

Share This

Partagez

Faites connaître ce contenu à vos amis !