UNE HYPOTHÈSE DE TRAVAIL REPOSANT SUR UN RATIONNEL SCIENTIFIQUE (Professeur RAOULT) :

L’HYDROXYCHLOROQUINE (HCQ) ASSOCIÉE À L’AZITHROMYCINE (AZM) EN PHASE PRÉCOCE DU COVID-19 DIMINUE LE RISQUE D’ÉVOLUTION FATALE

RATIONNEL :

  1. l’HCQ et l’AZM ont une action antivirale in vitro ;
  2. l’AZM a une action préventive sur les surinfections pulmonaires ;
  3. HCQ et AZM peuvent agir en synergie.

L’ÉTUDE PARFAITE

EN SITUATION DE CRISE

UNE TAILLE D’ÉCHANTILLON DÉFINIE STATISTIQUEMENT
La taille de la population analysée doit être dimensionnée statistiquement en fonction de l’effet attendu. Ex. : réduction de x% du nombre de décès par rapport à la population à laquelle le produit est évalué.

Renvoie à l’éthique et à la diminution de chances pour la population non traitée.

ÉTUDE VERSUS PLACEBO OU PRODUIT DE RÉFÉRENCE
Quand il n’existe pas de produit de référence pour traiter une pathologie, le médicament à évaluer est testé contre placebo (sans principe actif) dont la présentation est identique au produit testé.

L’utilisation de placebos est souvent irréalisable.
Ex. : absence de placebos étude Discovery.

ÉTUDE RANDOMISÉE EN DOUBLE AVEUGLE
Randomisation = tirage au sort du traitement.
Double aveugle = médecin et patient n’ont pas connaissance du produit administré.

Ex. : étude Discovery non conduite en double aveugle en l’absence de placebos.

POPULATION REPRÉSENTATIVE DE L’HYPOTHÈSE DE TRAVAIL
Utiliser une combinaison antivirale dès le début pour éviter la diffusion du virus dans les organes nobles et réduire la contagiosité chez des patients qu’on incite à rester chez eux (traitement ambulatoire vs traitement hospitalier).

La clinique prime sur le diagnostic en raison de la pénurie de tests PCR.

UNE ÉTUDE ÉTHIQUEMENT RECEVABLE
Le rapport bénéfice/risque doit être acceptable. La pharmacovigilance du Plaquénil®, prescrit correctement, est connue et rassurante.

Absence de traitement actif du  COVID-19, évaluation légitime

ANALYSE DE LA TOLÉRANCE
La connaissance des effets indésirables d’un produit sur le marché depuis des dizaines d’années permet de respecter les contre-indications absolues et de fixer les modalités de la surveillance.

Analyse des dossiers à faire dans le cadre de l’hypothèse de travail.

COÛT DE SANTÉ PUBLIQUE ACCEPTABLE

5,19 + 8,39 = 13,58 euros

PUBLICATION DES RÉSULTATS
Un process classique dure des mois voire une année. Avoir conscience qu’au fil des années les revues ont perdu leur indépendance et sont liées pour la majorité à l’industrie pharmaceutique.

Des « fast reviews » sont autorisées.
Des rejets de manuscrits pas toujours légitimes.

EN CRISE, L’ÉTHIQUE AVANT LA MÉTHODE !

PRESCRIPTION DE L’HYDROXYCHLOROQUINE : QUE LES NON CONVAINCUS S’ABSTIENNENT.

LAISSONS LES MÉDECINS LIBRES DE PRESCRIRE !

Le collectif de médecins libéraux et hospitaliers #Covid19-Laissons les médecins prescrire réclame la liberté d’auto-prescription de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude observationnelle rigoureuse portant sur plus d’un millier de médecins français infectés par le Covid-19.

Twitter @laissonslespre1

Contacts presse :
Alexandra CARRASCO – 06 78 65 46 69
Marie-Noëlle BAS – 06 37 40 42 69
presse@stopcovid19.today

Télécharger le communiqué de presse au format pdf

Share This

Partagez

Faites connaître ce contenu à vos amis !