Après six semaines de confinement, l’ensemble de la population aspire à recouvrer une forme de vie « normale ».

Sans une stratégie globale pragmatique, efficace et protectrice, le déconfinement progressif, prévu à partir du 11 mai, risque d’entraîner une nouvelle vague épidémique et d’aggraver la situation sanitaire dans notre pays.

PROTÉGER – TESTER- ISOLER semble avoir été compris par le gouvernement et prévu par les autorités sanitaires.

  1. PROTÉGER toutela population par le port de masques et les gestes barrière.
  2. TESTER en masse et en premier lieu les personnes symptomatiques et leur entourage.
  3. ISOLER les malades COVID + et les personnes ayant été en contact avec eux.

Mais cela est INSUFFISANT !

En effet, SANS traitement précoce, l’état de santé des patients malades reste susceptible de s’aggraver et de les conduire à l’hôpital ; il est URGENT de CHANGER la stratégie thérapeutique.

Il est du devoir et de la responsabilité médicale de permettre le même accès aux soins pour toutes et tous.

Retrouvez-nous jeudi 30 avril à 10 heures
Pour une conférence de presse virtuelle
Vous recevrez ce jour en début d’après-midi l’invitation à vous connecter

LAISSONS LES MÉDECINS PRESCRIRE !

Le collectif de médecins libéraux et hospitaliers #Covid19-Laissons les médecins prescrire réclame la liberté d’auto-prescription de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude observationnelle rigoureuse portant sur plus d’un millier de médecins français infectés par le Covid-19.

Twitter @laissonslespre1

Contacts presse :
Alexandra CARRASCO – 06 78 65 46 69
Marie-Noëlle BAS – 06 37 40 42 69
presse@stopcovid19.today

Télécharger le communiqué de presse au format pdf

Share This

Partagez

Faites connaître ce contenu à vos amis !